5 raisons de devenir développeur mobile au Maroc

Le Smartphone est devenu désormais un élément indispensable de notre vie quotidienne. En fait, nous avons intégré de nombreuses applications dans nos habitudes jusqu’au point de ne plus pouvoir s’en passer.

Cependant, derrière ces différentes applications, on trouve des personnes issues d’un parcours d’ingénierie en développement mobile qui travaillent jour après jour dans le but de nous donner accès à ces précieux programmes.

Cet article va donc exposer 5 bonnes raisons de devenir développeur mobile au Maroc.

  • Le développement mobile, un métier passionnant

Tout d’abord, les adeptes de nouvelles technologies trouveront ce métier très passionnant. L’idée même de créer quelque chose d’innovant et de concret, qui accompagnera un grand nombre de personnes dans leur vie quotidienne ne manquera pas non plus d’en séduire plus d’un.

Les personnes les plus créatives prendront forcément du plaisir dans ce métier étant donné qu’il laissera à leur esprit artistique l’occasion de s’exprimer librement.

En somme si vous êtes passionnés d’informatique et de nature créative, ce métier est probablement fait pour vous !

  • Le développement mobile, un métier challengeant

Désormais, on n’a qu’à ouvrir l’App Store ou le Play Store sur notre smartphone pour constater le grand nombre d’applications existantes. Face à cette abondance, le consommateur est devenu de plus en plus exigeant, cherchant toujours à avoir les applications les plus rapides, les plus ergonomiques, les plus esthétiques et les plus innovantes.

Le rôle d’un ingénieur en développement mobile consistera alors à toujours développer des applications meilleures et à les adapter au fil du temps aux exigences grandissantes des consommateurs.

Dans ce cadre, il devra également anticiper les mises à jour et les problèmes éventuels afin de garantir la meilleure expérience de navigation.

  • Le développeur mobile, un profil demandé

En fait, le consommateur effectue désormais de plus en plus ses opérations virtuelles via son Smartphone, au détriment de l’ordinateur.

Les entreprises l’ont compris, ce qui les pousse désormais à être de plus en plus nombreuses à vouloir développer leur application mobile. Cela fait donc que plus d’opportunités d’emploi sont créées et en permanence pour les diplômés en ingénierie de développement Mobile, que ce soit pour une création d’application nouvelle ou pour l’amélioration et la gestion d’une plateforme déjà existante.

  • Une bonne rémunération

Le métier de développeur Mobile est un métier encore relativement récent, ce qui fait qu’il y a encore un faible nombre de ce type de profils par rapport à sa demande sur le marché de l’emploi, surtout au Maroc.

Cette rareté fait que ces derniers sont grandement valorisés et les entreprises seraient prêtes à payer très cher pour un bon développeur Mobile !

Au-delà des salaires avantageux au Maroc, la nature digitale de ce métier donne aussi la possibilité de travailler à distance avec l’étranger où les salaires sont encore plus attrayants atteignant les 2900 euros pour un profil débutant.

  • Le développement mobile, un travail flexible

Un autre avantage d’être développeur mobile au Maroc est l’autonomie qu’offre cet emploi.

Le développeur mobile travaille généralement de façon individuelle la plupart du temps et sa présence n’est pas forcément requise au bureau en permanence. Il peut donc souvent travailler de chez lui.

De plus, ce dernier peut travailler en freelance avec de nombreuses entreprises ou même développer des applications pour son propre compte et vivre des revenus publicitaires générés qui peuvent être énormes si l’application en question connait un grand succès.

En somme, le métier de développeur Mobile est l’un de ces métiers du futur qui offrent d’innombrables opportunités à leurs spécialistes. Si vous sentez que vous êtes fait pour exercer dans ce domaine, il ne vous restera qu’à intégrer des études en ingénierie de développement Mobile dans une bonne école pour peut-être devenir le nouveau génie des applications mobiles d’ici 5 ans !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *