Profil ingénieur : Parcours d’un ingénieur en Cloud Computing

L’apparition du Cloud computing fait partie des développements technologiques majeurs qui ont révolutionné notre rapport au web.

Nous n’avons désormais plus besoin d’acheter certaines installations informatiques coûteuses et nos fichiers ne sont plus forcément liés à nos machines. Il suffit de les stocker sur le Cloud pour pouvoir y accéder n’importe où, depuis n’importe quel autre ordinateur, téléphone ou tablette. Encore mieux, nous pouvons même partager nos fichiers et travailler dessus à plusieurs, simultanément.

Cependant, derrière cette incroyable invention qui nous a énormément facilité la vie, on retrouve de grandes installations et des systèmes très complexes qu’il faudra forcément concevoir, gérer et sécuriser. C’est là qu’intervient l’ingénieur en Cloud Computing.

Nous avons donc consacré cet article à vous informer sur le parcours d’un ingénieur en Cloud Computing au Maroc, cet acteur très important sans lequel on n’aurait pas eu accès à un grand nombre de fonctionnalités qui facilitent notre quotidien.

Le rôle d’un ingénieur en Cloud computing

Un ingénieur en Cloud computing peut travailler soit au sein d’une entreprise utilisant des services de Cloud computing ou directement chez un prestataire de ces services.

Dans une entreprise classique, ce dernier sera chargé de :

  • Identifier avec précision les besoins de l’entreprise et chercher le prestataire le plus adéquat.
  • Gérer la mise en place des nouvelles solutions de Cloud computing et veiller à leur intégration dans le système d’information existant de l’entreprise.
  • Assurer la maintenance du nouveau système de stockage de données.
  • Former les équipes à l’utilisation de cette nouvelle technologie.

Par contre, si cet ingénieur travaille chez un prestataire de services Cloud, ses missions consisteront en :

  • La gestion des données.
  • La sécurisation des systèmes de stockage de données.
  • La conception des logiciels et infrastructures.
  • L’optimisation de la consommation d’énergie des centres de stockage de données.

Les compétences recherchées chez un ingénieur en Cloud Computing

Afin de pouvoir accomplir à bien l’ensemble de ses missions, un ingénieur en Cloud Computing est censé détenir un certain nombre de compétences techniques et humaines primordiales.

Il devra avoir une connaissance approfondie de nombreux logiciels et outils informatiques tels le fonctionnement des différents systèmes d’exploitation et bases de données, ainsi que la maitrise des différents langages de développement.

Du côté des compétences personnelles, ce type de profil doit être curieux, avoir un sens de l’analyse développé, détenir de bonnes compétences en communication et faire preuve de beaucoup de rigueur. De plus, la maitrise de l’anglais est fondamentale dans ce domaine.

La formation d’un ingénieur en Cloud Computing

Pour devenir ingénieur en Cloud Computing, il faudra idéalement détenir un master en Cloud Computing, obtenu auprès d’une école d’ingénieur. Ce poste est aussi accessible suite à l’obtention d’un diplôme d’ingénieur informatique et réseaux mais les profils spécialisés spécifiquement dans le domaine sont généralement plus appréciés par les entreprises.

Cependant, l’école supérieure dont le profil est diplômé a aussi sa part d’importance lors des recrutements. Ayant pris conscience de l’importance des soft skills dans tout domaine, les entreprises privilégient désormais les ressortissant d’écoles supérieures assurant non seulement un programme technique solide, mais un développement des compétences humaines et managériales de leurs étudiants.

Conditions de travail et perspectives d’évolution

Comme cité précédemment, un ingénieur en Cloud computing peut travailler soit chez un prestataire de services Cloud ou chez une entreprise utilisant ces services.

Généralement, ces profils ne connaissent pas le chômage vu que c’est un domaine nouveau, où les spécialistes sont encore rares face au besoin du marché. Les ingénieurs en Cloud Computing touchent même un salaire plus élevé que les ingénieurs en informatique et réseau.

Du côté de l’évolution de carrière, un ingénieur en Cloud Computing peut au bout de quelques années d’expérience être promu au poste de responsable services Cloud, architecte d’infrastructure Cloud, consultant en Cloud Computing et bien d’autres postes de haute responsabilité.

En somme, l’ingénierie en Cloud Computing au Maroc représente un domaine très attrayant, qui regorge d’opportunités d’emploi. Certains pourraient penser que ce domaine n’est pas encore réellement présent au Maroc mais, au contraire, de plus en plus d’entreprise sont en train d’aller vers les services de Cloud Computing et un Datacenter a même ouvert ses portes en 2017 au Maroc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *