Comment intégrer une école d’ingénieurs ?

Personne ne peut nier l’attractivité dont jouit le diplôme d’ingénieur. Intégrer une école d’ingénierie a été, et le restera toujours une opportunité et un grand pas qui contribuera certainement à votre réussite professionnelle. La demande accrue pour les profils d’ingénieurs sur le marché du travail, la qualité de la formation au sein des écoles d’ingénieurs et les débouchés de ces formations font rêver. Et si vous êtes en train de lire cet article, c’est que vous aussi, ou l’un de vos proches, souhaitez intégrer une école d’ingénieurs.

Le Maroc compte plus de quarante établissements de formation supérieure en ingénierie. Publics ou privés, ces différents établissements proposent un large choix de formations, adaptées à vos besoins et aux exigences du marché de l’emploi.

Mais concrètement, comment intégrer une école d’ingénieurs ? En fait, il existe une différence notable entre l’intégration d’une école d’ingénieurs privée et l’intégration d’une école d’ingénieurs publique, et c’est que nous allons vous expliquer à travers cet article.

Intégrer une école d’ingénieurs publique

Si l’on veut intégrer une école d’ingénieurs publique, il faudra idéalement passer par une formation de deux années en classes préparatoires dans l’une des trois filières scientifiques existantes : Mathématiques et Physique (MP), Technologie et Sciences Industrielles (TSI) ou Physique et Sciences de l’Ingénieur (PSI). L’intégration des CPGE (classes préparatoires aux grandes écoles) nécessite d’avoir eu une note au baccalauréat supérieure au seuil d’admission fixé chaque année par ces établissements et le passage d’un concours d’accès.

Ce n’est que suite à ces deux années de formation que l’étudiant pourra passer le concours national commun (CNC) afin d’intégrer une grande école d’ingénierie publique pour une formation de trois années. Comme son nom l’indique, cette épreuve est passée à l’échelle de tout le Maroc, et elle comporte une épreuve écrite et une épreuve orale. Cependant, certains étudiants peuvent être dispensés de l’oral s’ils se sont réellement démarqués lors de l’écrit. Ce concours va aboutir à un classement de l’ensemble des candidats ayant passé le concours par ordre de mérite.

Ensuite, les étudiants pourront postuler aux différentes écoles d’ingénierie publiques de leur choix, et leur admission se fera sur la base de leur classement au CNC, dans la limite du nombre de places disponibles.Le fait est que cette méthode d’admission va réellement gratifier les étudiants les mieux classés et reconnaître leurs efforts en leur permettant d’intégrer un large choix d’écoles, mais son inconvénient est que les étudiants relativement mal classés peuvent se voir contraints d’intégrer la seule école ou filière qui leur est permise même si celle-ci ne les intéresse pas forcément.

Intégrer une école d’ingénieurs privée

Contrairement aux écoles publiques, les écoles privées d’ingénierie offrent une formation de 5années que l’on peut intégrerdirectement après le baccalauréat. Leur programme académique se compose donc de deux années de classes préparatoires intégrées, suivies de trois années de spécialisation dans la filière souhaitée.

L’intégration de ces écoles nécessite selon les cas, le passage d’un concourscomposé d’une épreuve écrite et d’une épreuve orale, ouvert à tout titulaire d’un baccalauréat scientifique. Cependant, pour le privé, chaque école a une procédure de sélection propre à elle par lequel elle va pouvoir décider de l’admission de l’étudiant en se basant sur son niveau de compétence et son profil.

Cette méthode nécessitera peut-être de passer plusieurs concours pour différentes écoles mais son grand avantage est qu’elle va permettre à l’étudiant de réellement choisir son domaine d’études et sa filière librement en fonction de ses affinités et de sa vision de carrière.

Les écoles d’ingénierie privées peuvent également être intégrées en accès parallèle par les étudiants ayant passé deux années de classes préparatoires dans un autre établissement, et désirant se réorienter vers le privé, ou encore par les étudiants issus d’une formation équivalente. En somme, les écoles d’ingénieurs privées présentent plusieurs facilités à leurs étudiants au niveau de l’intégration de la formation par rapport aux écoles publiques. Cependant, elles dispensent une formation tout aussi riche et complète que celle des écoles publiques. Encore plus loin, un grand nombre d’écoles d’ingénieurs privées ont même accordé dans leur formation une place importante aux soft skills et au développement des compétences humaines et managériales de leurs étudiants, afin d’être plus en phase avec la demande du marché de l’emploi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *