Qu’est-ce que l’ingénierie financière ?

La finance est un domaine d’activité stratégique et central au sein de toute entreprise étant donné que celle-ci est une réalité économique qui ne peut exister qu’avec des ressources financières pouvant garantir sa subsistance et sa rentabilité. Mais bien plus qu’une simple nécessité, les métiers de la finance sont, selon les dires de plusieurs professionnels, enseignants-chercheurs, étudiants ou jeunes diplômés, très passionnants. Au cœur de ces métiers, nous constatons l’émergence d’un nouveau cursus de formation offert par les grandes écoles de commerce et d’ingénierie, celui du diplôme en ingénierie financière.

Nous nous intéresserons tout au long de cet article à ce cursus et au métier qui en découle par le biais d’une découverte de sa fiche de poste. Par la même occasion, nous allons essayer de vous présenter les principales compétences et aptitudes professionnelles et personnelles dont il faut se doter pour exercer en tant qu’ingénieur financier.

En quoi consiste l’ingénierie financière ?

Le contexte économique actuel connaît de profondes mutations provoquées par une intensification concurrentielle inter-secteurs, ce qui pousse les entreprises à chercher des solutions spécialisées et taillées sur mesure face à des prises de décision de plus en plus difficiles et complexes. Cet environnement a créé le besoin de cadres compétents, capables de mettre en place, en respectant le postulat de rationalité, des montages financiers parfaitement adaptés aux besoins et aux objectifs spécifiques des agents économiques, leur permettant ainsi de concrétiser leurs visions respectives, tout en conservant la solidité des bilans pour répondre aux attentes des actionnaires.

En d’autres termes, l’ingénierie financière peut être définie comme étant un ensemble de techniques, de conseils et d’organisation de financements qui interviennent dans l’accompagnement de la stratégie de l’entreprise à moyen et long terme. Conséquence de quoi il est possible à l’entreprise de favoriser son développement tout en sécurisant sa structure financière.  

Le quotidien d’un ingénieur financier, qu’il soit dans une banque, une bourse, un fond d’investissement ou dans une grande entreprise (principaux recruteurs pour ce métier), comporte plusieurs tâches allant de l’observation, de l’identification et de l’analyse des tendances et des évolutions du marché pour assurer une meilleure gestion des risques, générer des solutions valorisant la trésorerie de l’entreprise pour optimiser et bonifier les placements financiers…

Quel est le parcours d’un ingénieur financier ?

Le métier d’ingénieur financier est accessible par plusieurs voies, dont la principale demeure la poursuite d’un diplôme BAC+5 délivré par une grande école de commerce ou d’ingénierie (post-bac ou post-prépa), idéalement relatif à la finance. Encore mieux, s’il s’agit précisément d’un master en ingénierie financière, compte tenu du fait que le contenu pédagogique sera bien ciblé en termes de modules. Dans le cas contraire, il est toujours possible de poursuivre un master spécialisé en la matière. Nous pouvons mentionner également la formation continue ouverte aux cadres et aux professionnels titulaires d’une licence BAC+3 qui souhaitent évoluer académiquement tout en préservant leur poste.

Quelles compétences et aptitudes pour exceller ?

Lorsqu’on manie des chiffres au quotidien, chiffres qui en l’occurrence représentent des valeurs monétaires, la marge d’erreur est très fine (voire inexistante). Dans ce sens, la maîtrise avancée des mathématiques appliquées est une nécessité, couplée à des connaissances solides en informatique compte tenu du fait que la conception d’outils et de logiciels adaptés aux demandes des clients fait également partie de la fiche de poste, en plus d’une culture générale dans des domaines, tels que la micro/macro-économie, le droit, la politique…

Mais comme pour chaque poste, les compétences techniques à elles seules ne suffisent pas. L’ingénieur financier doit également se doter de soft skills (communication, travail en équipe, gestion du stress…), être curieux, avoir un esprit analytique et maîtriser les langues étrangères.

En guise de conclusion, nous pouvons affirmer qu’être un ingénieur financier est certes un métier du futur qui est à la fois lucratif et motivant, toutefois c’est un poste exigeant qui vient avec de grandes responsabilités. La passion pour le domaine de la finance, les mathématiques et l’informatique est donc importante si l’on souhaite éviter le burn-out et trouver équilibre et plaisir au travail quotidiennement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *