Les Soft Skills nécessaires pour intégrer le marché du travail

Soft Skills

Depuis quelques temps, l’utilisation de nouvelles technologies et outils dotés d’intelligence artificielle a profondément marqué les habitudes de recrutement dans les entreprises. Ces dernières ne se contentant plus des compétences techniques autrefois suffisantes à la bonne gestion de certaines missions, ont dû intégrer des aptitudes et qualités humaines à leurs attentes, aussi appelées Soft Skills, faisant ainsi toute la différence lors d’un recrutement.

Cet intérêt nouveau trouve son origine dans le fait que l’employé idéal, est aujourd’hui celui qui est le plus à même de mobiliser ses différentes intelligences dans le but d’optimiser sa communication avec différents interlocuteurs, dans différents contextes, faisant donc gagner du temps à l’entreprise.

De ce fait, nous nous arrêterons ici sur les 7 Soft Skills incontournables à l’intégration du marché du travail.

L’esprit d’équipe 

Ce Soft Skills, considéré comme le plus important par certains recruteurs, est tout d’abord une compétence sociale permettant de mieux se faire comprendre dans une équipe, afin de travailler de la manière la plus positive et constructive avec les autres.

L’esprit d’équipe est donc nécessaire pour accélérer et optimiser l’atteinte des buts établis par l’ensemble d’un groupe de travail, de par sa capacité à prendre des initiatives personnelles tout en prenant en compte les opinions divergentes, dans un souci d’établir le meilleur équilibre possible autour d’un projet.

Le sens de la communication 

Avoir un bon sens de la communication en entreprise signifie l’aptitude à bien exprimer ses idées à l’écrit comme à l’oral, fluidifiant ainsi les échanges avec ses différents collaborateurs.

Il en va de soi que ce Soft Skills exige un bon sens de l’écoute aussi, qui permet parfois de débloquer et résoudre des problèmes liés uniquement à une mauvaise communication causée par une écoute passive de la part d’un collègue, biaisant ainsi le sens du message.

La maîtrise de soi 

Dans des contextes professionnels où parfois peuvent régner l’urgence ou le stress, la maîtrise de soi est un atout de plus en plus prisé par les recruteurs.

Il s’agit ici de la capacité à être pleinement présent et disponible peu importe la situation présentée, tout en y reconnaissant la part de nouveauté qui va vous permettre d’éviter la répétition des mêmes schémas, en faisant mieux appel à votre créativité.

Notons aussi que la maîtrise de ses émotions est l’un des facteurs clés pour ce faire, aidant ainsi à axer toute sa concentration sur les résultats, faisant abstraction de tout incident déstabilisant. 

L’adaptabilité 

En tant que Soft Skill fortement analysé lors d’un entretien d’embauche, l’adaptabilité est l’aptitude d’un individu à évoluer selon le contexte, en restructurant ses propres modes de fonctionnement et automatismes habituels, sans pour autant se laisser passivement influencer.

Soft Skills

L’adaptabilité est donc cette capacité à analyser rapidement une situation donnée, en prenant en considération des points de vue différents. Cela exige aussi une aisance à accueillir des changements ou de nouveaux outils et challenges d’une manière positive, allant jusqu’à faire appel à son intelligence émotionnelle.

L’organisation 

Inutile de rappeler que le sens de l’organisation est une compétence indétrônable dans toutes les entreprises. Ce Soft Skills fait en effet toute la différence aux yeux des recruteurs, permettant aussi d’illustrer clairement la rigueur d’un employé.

On parle ici de son aptitude à bien ordonner son travail, et planifier au mieux les tâches à effectuer dans un délai prescrit, tout en mettant de l’ordre dans ses pensées dans le but d’optimiser sa vision globale d’une situation ou d’un projet.

L’auto-motivation 

L’auto-motivation est un état d’esprit tout aussi recherché par les recruteurs. Il s’agit d’un processus émanant de l’intérieur de soi, incitant à se mettre en action vers la réalisation de ses objectifs.

Elle comporte des motivations extrinsèques, reliées à des facteurs externes tels que la satisfaction de son équipe ou d’un client, ainsi que des motivations intrinsèques reliées à des facteurs internes tels que le plaisir et la fierté que l’on en retire pour notre épanouissement personnel.

La gestion du stress 

Rejoignant la maîtrise de soi citée plus-haut, la bonne gestion du stress est un atout majeur chez l’employé moderne, faisant souvent toute la différence lors des évaluations internes.

Certes, un bon stress peut être un véritable facteur de performance, mais la pression quant à elle, peut parfois empoisonner une carrière amenant à l’épuisement professionnel. D’où l’importance de cette qualité qui implique des techniques précises et utiles comme la respiration, la prise de pauses et la marche, permettant ainsi de contourner les tensions mentales, faisant du stress un réel moteur d’efficacité.

De ce fait, nous pouvons comprendre l’utilité et l’importance des activités parascolaires et des activités et ateliers de développement personnel inclus dans les programmes des grandes écoles supérieures, permettant de développer ces Soft Skills au nombre de plus en plus croissant, de par l’évolution des besoins en entreprise !

Enfin, citons à titre d’exemple HEM, l’école supérieure privée N°1 au Maroc, qui se concentre spécialement sur le développement des soft skills de ses étudiants, et qui a pu mettre en place dans ce cadre un certain nombre d’activités accompagnant l’étudiant tout au long de son cursus, à travers une démarche pédagogique adaptée à chaque spécialité, dont des «Central tests» pour une évaluation psychométrique, des «Coaching Sessions» ou encore des «Soft Skills Training Week» notamment. Un volet pédagogique omniprésent dans ses deux programmes Bac+5 Gestion et Bac+5 Ingénierie Informatique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *